Chapelle Notre-Dame des Fleurs

NDFleurs_pignonEst« Intron Varia er Bleu » est le nom breton de « la Chapelle des Bourgeons de Fleurs »,
devenue Notre Dame des Fleurs. « Bleu », en breton, désigne la fleur qui porte le fruit de l’arbre.
Et c’est au printemps que se célèbre la fête de cette chapelle.

L’extérieur

NDdesfleurs1PQuelle que soit la direction par laquelle on aborde la chapelle, on est frappé par la beauté et l’équilibre de ses proportions.
Elle possède une remarquable  façade surmontée d’un clocher se terminant  par une flèche et  flanqué de deux tourelles d’escaliers dont l’un permet d’accéder à la cloche.
La façade opposée, celle du chœur montre une fenNDFleurs_porche2être au beau réseau flamboyant flanquée de deux clochetons.Un banc de pierre longe la façade sud où la porte possède un linteau en anse de panier.
La construction de la chapelle date de la fin du XVIème siècle; toutefois les dates inscrites sur un contrefort près du portail central (1701 et 1731) laissent penser qu’elle connut un agrandissement au début du 18ème siècle.

NDFleurs_sud_et_estElle servit d’église paroissiale à cette époque pendant quelques années.La chapelle
Notre Dame des Fleurs est inscrite au titre des monuments historiques depuis le 15 juin 1925.

L’intérieur

L’autel et l’ambon ont été réalisés respectivement, l’autel en 2009 par Mr Guy Guillaume, ébéniste à Pont-Scorff, l’ambon, en 2NDFleurs_interieur010, par Mr Guyomar,  ébéniste à Belz.L’importante statue de bois représentant Notre Dame des Fleurs portant l’enfant Jésus dans ses bras. daterait du XVIIIème siècle. De part et d’autre de l’autel se trouvent les statues de St Armel (datée de 1577 et classée) et de St Jean Baptiste, elle aussi du XVIème.
La fNDFleurs_statueNDFenêtre en tiers point du chœur possède des vitraux modernes évoquant la nature et les fleurs.
Le Christ positionné sur une croix dressée en 2010 à droite du chœur, est daté du XVème siècle.
La charpente est soutenue par des entraits sculptés.
Au fond de la chapelle, les statues de Ste Anne et de Ste Germaine, reposant sur de belles colonnes de bois sculpté, encadrent le portail.

L’arbre de Jessé

Les prophéties d’Isaïe ayant été comprises par les chrétiens comme s’appliquant à Jésus de Nazareth, « racine de Jessé » est devenu un surnom de Marie et l’arbre de Jessé une métaphore du lignage de Jésus.À partir du 11ème siècle, le motif de l’arbre de Jessé se propage dans l’art religieux, et apparaît dans des enluminures, des fresques, des vitraux, des sculptures, etc. Jessé est habituelleNDFleurs_arbreJessement représenté courbé, avec un arbre éclosant de son corps, les branches portant les ancêtres de Jésus et les prophètes, rappelant un passage prophétique de l’ancien testament sur la venue du Christ « Puis un rameau sortira du flanc de Jessé et un rejeton naîtra de ses racines »
La chapelle possède cette représentation, avec un bas-relief en albâtre anglais du XVème siècle qui a été restauré en 2005. Ce bas relief, miraculeusement conservé après la révolution et les guerres  provient de la chapelle du Plaskaer, aujourd’hui détruite, remplacée par un oratoire.
Cet Albâtre est intéressant par sa taille et la qualité de son exécution. Il s’inspire d’un passage prophétique de l’ancien testament sur la venue du Christ « Puis un rameau sortira du flanc de Jessé et un rejeton naîtra de ses racines »
Au bas du relief, Jessé est endormi. De son flanc sort un arbre avec différentes branches.
Quatre rois sont représentés, dont Moise et David tenant une lyre, les autres n’étant pas identifiés. Près de David se trouve saint Jean Baptiste. La Vierge couronnée, un sceptre à la main, trône majestueusement avec sur ses genoux le Christ enfant.Selon C. Jablonski, les panneaux d’Albâtre, improprement appelés Albâtres de Nottingham sont des éléments de retable.

Réalisés en Angleterre, ils ont connu un grand succès dans toute l’Europe de l’Ouest du 14ème au début 16ème. Leur fabrication fut arrêtée avec l’interdiction des images religieuses lors des reformes anglaises de 1534 à 1549.
Ils étaient fixés à des retables d’une manière peu résistante. Les sujets qu’ils représentent sont exclusivement religieux, sur la vie du Christ, de la Vierge et des saints.
(Résumé du texte explicatif se trouvant dans la chapelle.)

La fontaine

Après votre visite, suivez  le joli chemin fleuri  en bas du terrain qui borde la chapelle, et allez voir la jolie fontaine, consacrée chaque année lors du pardon de la chapelle

NDFleurs_le Chemin

NDFleurs_fontaineNDF

Localisation :
47.596303,-3.113662

Association des Amis de la Chapelle N.D. des Fleurs
Président d’honneur : M.Eugène POSTIC
Présidents : Mme Dominique BRUGERE / M. Jean-Noël WILHELEM
Secrétaire :  M. Jean-Pierre PINARD
Trésorier  :  M. Laurent LOËZIC

La chapelle Notre-Dame des Fleurs a un site http://chapellendfleurs.weebly.com/

La vie religieuse :

Les activités sont liées à celles de la Paroisse ; en particulier
Le dimanche suivant l’Ascension a lieu le Pardon annuel, Fête de Foi, de Pardon et de Réconciliation, avec une procession à la fontaine proche.
Le 15 août, la fête de l’Assomption y est célébrée par une messe paroissiale précédée d’une procession.
Chaque dimanche de mai et d’octobre, le chapelet y est médité à 14h30.
Enfin, selon les circonstances, des veillées de prières des baptêmes, des messes d’actions de grâces (noces d’argent ou d’or)  peuvent y  être célébrées.

Les Visites :

Pendant les horaires d’ouverture, un permanent de l’association se tient à la disposition des visiteurs.
En juin, septembre et octobre : mercredi et dimanche, de 15h30 à 17h00,
En juillet et août : De 10h30 à 12h00, sauf samedi et dimanche,
Tous les jours  de 17h30 à 19h00
A toute époque de l’année, la chapelle peut être ouverte pour une visite de groupe ;
Contact : Eliane DREANO                                                                                                          2 rue de la Baie – 56340 PLOUHARNEL – 0297523093.